Le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR) est une norme mondialement reconnue, utilisée pour décrire les compétences linguistiques. Le CECR, largement accepté dans toute l'Europe, est de plus en plus répandu dans le monde entier. L’EF SET est actuellement le seul test d'anglais standard à mesurer avec précision tous les niveaux de compétence – d’ « introductif ou découverte » à « maîtrise » – en ligne avec le CECR. D'autres tests d’anglais standardisés sont capables d'évaluer certains niveaux de compétence, mais pas sur l'échelle complète du CECR.

Evaluez Rapidement Votre Niveau d’Anglais Obtenez Votre Certificat Officiel d’Anglais

Qu’est-ce que le CECR ?

Le CECR est un moyen de décrire votre niveau d'expression orale et de compréhension dans une langue étrangère. Il existe plusieurs cadres aux objectifs similaires, y compris le Conseil américain pour l'enseignement des langues étrangères (American Council on the Teaching of Foreign Languages, ACTFL), les Standards linguistiques canadiens (SLC) et l'échelle de la Table ronde linguistique inter-agences (ILR). Le CECR n’est pas lié à un test de langue en particulier.

Le CECR, qui est une échelle européenne, a été spécialement conçu pour s’appliquer à toutes les langues européennes, de sorte qu'il peut être utilisé pour décrire vos compétences en anglais, en allemand ou même en estonien (si toutefois vous en avez). Le CECR définit six niveaux de maîtrise pour chaque langue étrangère, sur lesquels s’aligne l’EF SET :

Niveau CECR

Descripteur de niveau

Niveau de l'EF SET

A1

Introductif ou découverte

Entre 1 et 30

A2

Intermédiaire ou de survie

Entre 31 et 40

B1

Seuil

Entre 41 et 50

B2

Avancé ou indépendant

Entre 51 et 60

C1

Autonome

Entre 61 et 70

C2

Maîtrise

Entre 71 et 100

D'où vient le CECR ?

Le CECR a été mis en place par le Conseil de l'Europe, dans les années 1990, dans le cadre d'un effort plus large visant à promouvoir la collaboration entre les enseignants en langues dans tous les pays européens. Le Conseil de l’Europe a voulu également rendre les niveaux de langue plus clairs pour les employeurs et les institutions pédagogiques, qui avaient besoin d’évaluer les compétences linguistiques des candidats. L’utilisation de ce cadre de référence est destinée à la fois à l'enseignement et à l'évaluation.

Plutôt que d'être rattaché à un test en particulier, le CECR réunit plusieurs descripteurs de compétences qui énumèrent ce qu’il est possible d’effectuer dans une langue étrangère à un niveau de compétence donné. Par exemple, l'un des descripteurs de compétences du niveau B1 est « peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers ou d'intérêt personnel. » Un enseignant – quelle que soit la langue étrangère – peut utiliser ces descripteurs de compétences pour évaluer un étudiant et concevoir des leçons visant à combler ses lacunes dans un domaine de connaissance donné.

Qui utilise le CECR ?

Le CECR est largement utilisé dans l'enseignement des langues en Europe, à la fois dans le secteur de l'éducation publique et dans les écoles de langues privées. Dans de nombreux pays, il a remplacé les systèmes de détermination de niveaux précédents, utilisés dans l'enseignement des langues étrangères. La plupart des ministères de l'Éducation européens ont un objectif explicite, basé sur le CECR. Par exemple, pour tous les étudiants en fin de cycle secondaire : le niveau B2 dans la première langue étrangère et B1 dans la deuxième langue. En ce qui concerne les demandeurs d'emploi, bon nombre d'adultes européens utilisent le score d’un test standard, comme le TOEIC, pour décrire leur niveau d'anglais.

Le CECR est beaucoup moins utilisé en dehors de l'Europe, bien que certains pays, en Asie et en Amérique latine, l’aient adopté dans leurs systèmes éducatifs.

Pourquoi le CECR est-il important ?

En Europe, le CECR est le moyen standard de plus en plus utilisé pour décrire votre niveau de compétence dans une langue étrangère, en particulier dans un cadre universitaire. Si vous avez étudié plusieurs langues, comme la plupart des Européens, le CECR est un moyen standard opportun de présenter ces langues sur votre CV. À l'école ou à l'université, le CECR, qui est le cadre normalisé employé dans toute l'Europe, peut être utilisé sans réserve.

Cependant, dans un environnement d'entreprise, le CECR n’est pas aussi largement compris. Si vous décidez de mentionner le CECR sur votre CV à des fins professionnelles, il est toutefois préférable d'ajouter un descripteur de niveau, un score de test standard et des exemples d’utilisation de vos compétences linguistiques (études à l'étranger, travail à l'étranger, etc.).

Comment puis-je connaître mon niveau CECR ?

Le meilleur moyen de savoir à quel niveau du CECR vous êtes est de passer un test standardisé conçu à cet effet. En anglais, l’EF SET est le meilleur choix, car, en plus d’être disponible gratuitement en ligne, c’est le premier test aligné sur le CECR. Il vous faudra compter 50 minutes pour effectuer le test en entier et découvrir à quel niveau du CECR vous êtes.

Pour savoir à quel niveau du CECR vous êtes dans d'autres langues européennes, les tests d'évaluation les plus communs sont tous alignés sur le CECR. Le test que vous devrez passer variera selon la langue désirée. Renseignez-vous auprès de l'organisme d'enseignement officiel de la langue en Europe, par exemple, l'Alliance Française pour le français, l'Instituto Cervantes pour l'espagnol ou l'Institut Goethe pour l'allemand. Les niveaux du CECR sont rarement utilisés pour définir des compétences dans des langues non-européennes.

À quelles critiques le CECR a-t-il fait face ?

À l’origine, de nombreux éducateurs ont critiqué le CECR en raison de l'ampleur de ses niveaux. Chacun des six niveaux comprend un large éventail de compétences et d'aptitudes. Un étudiant qui vient à peine d'atteindre le niveau B1 est très loin derrière celui qui maîtrise presque toutes les compétences du niveau B2 (mais ne l’a pas encore atteint) ; pourtant tous deux sont considérés comme appartenant au niveau B1. D'un point de vue pratique, les enseignants sont tenus de fragmenter chacun des six niveaux en sous-niveaux pour concevoir des leçons et des évaluations.

En dehors de l'Europe, de nombreux pays ont un test d'évaluation largement reconnu déjà en place, et ne voient donc pas l’intérêt de passer à un cadre de détermination de niveaux qui n’est pas en conformité avec leurs tests d’évaluation actuels. Pour l'anglais en particulier, les tests d'évaluation standardisés les plus largement adoptés ne sont pas alignés sur le CECR.